Nos objectifs

Filières concernées

(i) Information et identification des OP, (ii) Sélection des OP partenaire du projet, (iii) Diagnostic participatif et planification des intervention et (iv) Renforcement des capacités organisationnelles des GIC;

Année II

Mise en œuvre des activités du plan d’action annuel, (ii) poursuite des activités de renforcement des capacités organisationnelles des GIC, (iii) renforcement des capacités organisationnelles des unions et (iv) évaluation des réalisations en fin d’année et préparation d’un nouveau plan annuel pour l’année III;

Année III et IV

Mise en œuvre du plan d’action annuel, (ii) Démarrage des activités d’appui aux fédérations, et (iii) Evaluation du plan d’actions annuel et programmation des activités de consolidation pour la quatrième année pour les casiers aménagés par le projet. Il sera question de préparer l’autonomisation des OP afin de s’assurer qu’elles pourront continuer d’elles même à fonctionner. Il sera également question de l’évaluation participative de l’exécution des plans d’actions pluriannuels.

Principaux résultats et impacts attendus au terme de la mise en oeuvre du PADFA

Le Projet se concentrera sur:

  (i)   3 920 ha de rizière (2 120 ha de bas-fonds – 1 800 ha pluvial);

  (ii)  2 800 ha d’oignon;

  (iii) 23 000 producteurs/trices.

De plus, les activités qui seront conduites devront permettre d’augmenter:

   (iv)  d’au moins 25 % les productions de riz et d’oignon;

   (v)   de 25% les quantités de riz et d’oignon vendus;

   (vi)  de 55% à 60% le taux de transformation du riz.

Les activités permettront également de:

  (vii)  Réduire les pertes d’oignons après récolte d’un tiers;

  (viii) Renforcer les capacités de 1 190 GIC;

  (ix)   Appuyer la structuration des OP faitières.

Le PADFA cible deux filières: le riz et l’oignon à fort potentiel économique pour le petit paysan.

  • Dans les régions de l’Extrême-nord et du Nord, les appuis portent sur le riz (bas-fond, pluvial) et l’oignon

  • Dans les régions de l’Ouest et du Nord-ouest, les appuis portent exclusivement sur le riz

Objectifs du PADFA

L’objectif de développement du PADFA:

Améliorer durablement les conditions de vie des populations vivant principalement des produits des filières riz et oignon à travers le développement durable et la compétitivité des filières riz et oignon.

Plus spécifiquement, il est question de:

  1. Augmenter la production de riz et d’oignon;
  2. Améliorer la conservation, la transformation et la mise en marché des produits ciblés; et
  3. Renforcer les capacités techniques et organisationnnelles des producteurs de riz et d’oignons.

 

Approche générale de mise en oeuvre du projet

L’approche générale d’intervention repose en particulier sur les principes suivants:

  • I- Priorité d’intervention (renforcement des capacités et dynamisation de la production par le développement de la demande);

  • II- Partenariat (organisations de producteurs (GIC, union, fédération), transformateurs, commerçants, fournisseurs d’intrants et d’équipements, prestataires de service (public, privés, ONG, associations, réseaux);

  • III- Réponse à la demande (aider les petits producteurs cibles à murir leur projet économique de production, mise en œuvre des CEP)

  • IV- Actions structurantes (renforcement de la solidarité entre membre, amélioration de l’accès à des biens et services extérieurs, renforcement des capacités d’auto-gestion, etc.);

  • V- Approche « faire-faire » (Mobilisation d’une expertise extérieure en rapport avec les domaine de compétence du projet);

  • VI- Principe du « stop and go » (Accompagnement progressif conditionné par l’atteinte des résultats des activités de l’organisation partenaires: conditions ne sont pas remplies, le projet suspends son appui « stop », dans le cas contraire, il poursuit son accompagnement « go »);

  • VII- Sécurisation foncière (Tout investissement (infrastructure de stockage, marché, etc.) et/ou aménagement hydro-agricoles (AHA) villageois devra faire l’objet d’une clarification foncière et sera précédé d’une reconnaissances du droit d’usage à long terme de l’organisation bénéficiaire validée par les autorités); et

  • Synergie et complémentarité avec les autres projets.

Le dispositif d’accompagnement du projet

Les OAP (Opérateur d’Appui de Proximité) sont au cœur du dispositif d’accompagnement du projet

Les OAP (Opérateur d’Appui de Proximité) sont des ONG d’appui conseil qui œuvrent dans le développement rural : agriculture, environnement, santé, infrastructure, etc. fortement représenté dans les zones d’intervention du projet et qui ont par ailleurs fait leur preuve notamment dans le cadre du PNDRT. Ils se sont développés pour répondre aux opportunités de partenariat avec les projets de développement. Dans le cadre du PADFA, pour rôle de mobiliser, superviser et gérer les AAA  (Agent d’Appui de Proximité) dans la mise en œuvre des activités d’accompagnements de proximité ont été sélectionné.

Le dispositif d’accompagnement est basé sur:

(i)    Des encadreurs-filière de proximité (Agent d’Appui Conseil), recrutés et gérés par les ONG partenaire d’exécution du projet, responsable de l’accompagnement organisationnel et technique des OP partenaires;

(ii)   Des techniciens spécialisés, à la demande et fournis principalement par les services départementaux du MINADER, apportant un appui spécifique dans leur domaines de compétences (Aménagement hydro agricole (AHA), facilitation des CEP et production) et;

(iii)   Des producteurs/trices dénommée « auxiliaires de production » identifiés et cooptés au sein de chaque groupement pour constituer l’interface entre l’OP et le projet chargé de l’auto encadrement villageois. Il s’agit principalement d’un auxiliaire mécanicien, un auxiliaire de défense des cultures et d’un aiguadier (responsable de la gestion de l’eau dans les parcelles irriguées)

Démarche d’intervention du projet et processus d’accompagnement de proximité

Le processus d’accompagnement de proximité du projet se déroulera sur  (i) trois ans sur les périmètres déjà crées (riz irrigué et riz pluvial), et (ii) 4 ans sur les périmètre à aménager (riz irrigué et riz de bas-fonds)

Année I