Avant la cérémonie de lancement officiel du  PADFA II par le MINADER, le Projet a organisé un atelier d’imprégnation à l’intention de ses bénéficiaires et partenaires.

À la manœuvre : le Délégué Régional de l’Agriculture et du Développement Rural, et évidemment toute l’équipe du Projet, autour de la Coordonnatrice Nationale.

Les participants étaient les représentants de toutes les coopératives concernées des régions du Nord et de L’Extrême-Nord, en plus des groupements venus se renseigner sur le Projet. Cela a donc fait beaucoup de monde, au point où la salle de réunion de l’Hôtel du Sahel s’est rapidement avérée trop exiguë.

Dans la pratique de l’atelier, il s’est agi de présenter à tous, et dans tous les détails possibles et souhaités, tout ce qui fait la substance du PADFA II : héritage de la phase l mais aussi les particularités propres, les cibles, la stratégie d’intervention, les activités principales à mener et leur programmation sur les 5 prochaines années, les modalités d’éligibilité à ses appuis etc.

Tout ce passage en revue a été effectué, aussi bien par la Coordonnatrice elle-même que par les responsables des composantes du Projet.

En réaction, les représentants des coopératives n’ont laissé aucune préoccupation en suspens. On peut donc être rassuré sur la synergie entre le PADFA II et ses partenaires —le terme bénéficiaires étant, aux termes de la Coordonnatrice, « à reléguer aux oubliettes ».  Elle a d’ailleurs marqué les esprits en martelant : « le PADFA II est notre affaire à tous, et réussira grâce à l’engagement de chacun ».

À l’issue de l’atelier, certains participants ont pu donner leur sentiment. À l’instar de Lambadet NASSON, le PCA de la coopérative des producteurs de riz de Djalingo (Bénoué Région du Nord) : « Je suis très content de la présentation du PADFA II, toutes les attentes de nos producteurs, leurs échecs antérieurs etc. ont été pris en compte : par conséquent je suis rassuré, on va s’en sortir. Tous nos soucis dans la production sont désormais au passé. Le PADFA II a de sérieux atouts, en particulier Mme la Coordonnatrice Nationale, une grande dame formidable, qui tient toujours sa parole.. Notre engagement est de prendre tout ceci au sérieux, et de préserver les acquis successifs. C’est ce qui sera notre force ».

 

 

Share.

About Author

Leave A Reply

themekiller.com