Informer tous les acteurs de la mise en œuvre du PADFA II de ce qui est en cours et de ce qui va suivre à brève échéance maintenant que le Projet est pratiquement sur le point de commencer ses activités normales, c’est l’objet de l’atelier technique de démarrage qui s’est tenu au MINADER à partir du 23 septembre 2020 pour trois jours, sous la houlette modératrice de la Coordonnatrice Nationale et de Caroline Onanina, la Chargée de Programme Pays FIDA.

L’essentiel de la réunion se déroulant à distance, COVID19 oblige, c’est M. Hanafi Abdelhaq le Directeur Pays du FIDA qui s’est d’abord adressé aux participants par vidéo. Il a pris le temps de faire, pour la gouverne de tous, le point sur les tenants et aboutissants du PADFA II, ses objectifs et sa stratégie de mise en œuvre, avant de rappeler : “la réussite du PADFA II ne sera pas fonction uniquement des moyens mis à disposition par le FIDA, mais surtout du dynamisme de tous ceux qui sont chargés de sa mise en œuvre effective sur le terrain, auprès des bénéficiaires“.

Le MINADER Gabriel Mbairobe, intervenant également par vidéo, a surtout insisté sur la nécessité pour chaque participant, en ce qui le concerne, de bien intégrer la substance de ce projet qualifié selon lui de “particulièrement important pour le Gouvernement“. 

Le représentant du MINEPAT, Guemaleu Guy Ronel, a quant à lui précisé en direct l’objectif principal de l’atelier, s’exprimant au nom de son Ministre : “il s’agit de renforcer les capacités des acteurs, afin que le PADFA II puisse démarrer à la vitesse grand V dans les prochains jours, puisque par ailleurs l’accord de financement du projet sera signé dans 2 jours: on entend faire en sorte que toutes les parties prenantes s’approprient d’ores et déjà les instruments de sa mise en œuvre, pour une entame harmonieuse des activités“.

La Coordonnatrice Nationale, Hélène Marigoh Bouquet, a abondé dans le même sens: “Nous entendons mettre tout le monde à niveau sur les modalités de la mise en œuvre du PADFA II. En particulier pour les nouveaux acteurs, améliorer leur connaissance du projet, en particulier pour les procédures et la réglementation en vigueur autant du côté du bailleur de fonds que du Gouvernement “

Outre l’équipe nouvellement constituée du Projet, les participants à l’atelier sont des représentants des:

  • Ministères et institutions nationales directement impliqués dans sa mise en œuvre : MINADER (DEPC, DDA, DGRVC, DOPA, DRCQ, DESA, DRFD, Points focaux), MINEPAT, MINREX, MINCOMMERCE, MINFI, CAA, MINMAP
  • Partenaires multilatéraux : FAO, PAM, UNWomen, IRAD, ARC
  • Projets de développement et autres partenaires d’exécution : RDCA-SAPEP, ANOR, SEMRY, PULCI, MEADEN, PLANOPAC, CNOPCAM
  • Coopératives bénéficiaires

 

Share.

About Author

Leave A Reply

themekiller.com