L’atelier résidentiel en vue de la mise à jour du PTBA et du PPM sur les 15 premiers mois du PADFA II s’est achevé à Kribi le 10 juillet 2020, dans l’ambiance d’une mission bien accomplie.

En effet, le moins qu’on puisse dire est que les quatre jours d’intenses travaux n’ont pas accouché d’une souris, au contraire ! Et c’est bien ce qu’a dû apprécier M. MINDJOS Directeur des Études, des Programmes et de la Coopération du MINADER, quand la Coordonnatrice Nationale s’est fait un devoir de lui présenter les résultats et les perspectives visés par le Projet pour la période d’octobre 2020 à décembre 2021.

Mme Hélène Marigoh a ainsi passé en revue le bilan des réflexions des 3 groupes de travail dédiés à chacune des composantes du PADFA II à savoir principales activités, chronogrammes et ressources nécessaires.

Pour ce dernier point particulier concernant la budgétisation de ces activités, un chiffre a concentré l’attention : 4 308 500 000 FCFA pour la durée de la mise en œuvre du PTBA, dont pratiquement la moitié sera consacrée à la Composante 1 (appui à la production), la plus visible en termes de réalisations et donc d’attentes.

Il a été cependant précisé que les résultats de ce PTBA restent à être validés par la première réunion – à venir – du Comité de Pilotage du PADFA.

Dans son mot de la fin, le DEPC a vivement félicité, au nom du MINADER, les participants à l’atelier pour la qualité de leurs travaux : « Vous avez bien atteint les objectifs attendus de cette session », a-t-il relevé. Toutefois, après avoir rappelé que le PADFA est un projet prioritaire du gouvernement, il a recommandé au Projet d’adresser au plus vite à la tutelle toutes les préoccupations et difficultés éventuelles pouvant désormais compliquer le passage concret et rapide à la mise en œuvre du PTBA présenté.

Share.

About Author

Leave A Reply

themekiller.com