La triste nouvelle du décès d’Abel Bougolla, le Chef de l’antenne PADFA de Maroua, est tombée vendredi dernier, annoncée sur la plate-forme WhatsApp du Projet. Ce fut comme un coup de tonnerre. En effet, bien que malade depuis un certain temps, tout le monde espérait encore que celui qui avait toujours été une véritable force de la nature allait finir par recouvrer sa santé.

Dès que sa disparition a été révélée par la Coordonnatrice Nationale, ce fut un torrent de messages tristes de condoléances et des témoignages les uns plus poignants que les autres, preuve de l’attachement des personnels de l’Antenne ainsi que des responsables et membres des coopératives bénéficiaires du Projet pour celui que tout le monde appelait affectueusement, familièrement et simplement : Abel.

 Il aura occupé, pour le PADFA à Maroua des fonctions clés. D’abord comme Ingénieur-conseil (mars-décembre 2017), poste où il a été réellement la cheville ouvrière de la construction des infrastructures : on l’a en effet vu au four et au moulin sur tous les chantiers des magasins de stockage et des Aménagements Hydro Agricoles. Ensuite, il est devenu le Chef de l’Antenne (janvier 2018-avril 2020). Un de ses plus proches collaborateurs n’a pas assez de mots pour dire son chagrin. Chaibou Amadjang, Superviseur Technique Régional : “Son départ si imprévu m’a estomaqué, car je ne m’attendais pas à pareille issue quelques jours avant, quand il me laissait les dernières consignes pour le fonctionnement de l’antenne durant son absence. L’Antenne de Maroua perd un chef d’une incomparable compétence, un technicien très professionnel et, pour la plupart d’entre nous, un grand frère, un ami”.

En chœur avec la Coordonnatrice Nationale, toute la famille PADFA te dit : “Abel, repose en paix” !

Share.

About Author

Leave A Reply

themekiller.com