Décidément, la coopérative de Vele a le vent en poupe ces temps-ci ! Après avoir honoré une importante commande d’un client pour le compte du PAM, voici qu’elle vient de recevoir M. Juliot BITCHOUA, le DG en personne de la société GENERAL BUSINESS SARL, venant de Douala où elle est basée. Il s’agit d’une entreprise spécialisée dans le commerce des denrées alimentaires qui se lance dans la distribution du riz produit localement.

Il a fait le voyage jusqu’à Vele pour prendre lui-même contact avec les responsables de la Coopé, notamment le PCA Amadou Élie qui l’a naturellement accueilli avec un enthousiasme compréhensible. Ce fut d’abord l’occasion  M. BITCHOUA d’apprécier de visu les potentialités de cette coopérative avec laquelle il veut faire affaire. Il n’a pas manqué d’être impressionné par les performances que lui a présentées le PCA lors de la visite guidée improvisée à l’occasion : un magasin rutilant dans lequel les sacs de riz blanchi sont bien en vue, et surtout une unité de transformation qui tourne à fond, avec à la clé une démonstration de décorticage sur une de leurs machines par le groupe de femmes dont c’est le travail là-bas.

Ensuite on a parlé affaires. Le commerçant s’est sur-le-champ engagé à acheter 2 t de riz décortiqué et calibré à un prix d’entente  pour le sac de 50 kg que les deux parties n’ont pas révélé, mais qu’on peut supposer intéressant pour tout le monde. Ceci pour un début, juste le temps d’huiler toute la chaîne de son business de Vele jusqu’à Douala. Ils se sont aussi entendus sur la suite, en prévoyant une livraison de 10 t en fin janvier 2020, après signature d’un contrat de partenariat en bonne et due forme. En attendant, Amadou Élie a rassuré l’opérateur économique sur disponibilité des stocks, qui seront spécialement conservés pour lui au magasin.

Il est quand même intéressant de savoir comment le DG de GENERAL BUSINESS SARL a pu être informé des possibilités offertes par les coopératives du giron du PADFA en général (il a mené une opération similaire avec  la COOPCARITO de Tonga, à l’Ouest), et Vele en particulier. Son parcours à ce sujet est édifiant :

Il a affirmé avoir constaté que chaque recherche internet concernant le riz made in Cameroon renvoie immanquablement au PADFA, et en conséquence il a  tout simplement consulté le site Web du Projet (padfacameroun.net) , à partir duquel il a pu établir les contacts nécessaires qui lui ont permis d’obtenir toutes les infos dont il avait besoin. Résultat : pour le cas de Vele il lui aura fallu  moins de 2 mois pour tout savoir avant de se décider à aller sur place.

 

S’agissant de la coopérative de Vele, elle récolte le fruit d’un bon travail : un groupe bien organisé, des membres durs à la tâche, et un marketing efficace quoiqu’encore informel qui lui fait une réputation enviable au-delà du Mayo-Danay. Un exemple à suivre pour tous les autres producteurs de riz, maintenant que ce riz a la cote aussi bien chez les consommateurs que chez les commerçants.

 

 

 

 

 

 

Share.

About Author

Leave A Reply

themekiller.com