Ça y est : la Coopérative des Producteurs de semences de riz de Vêlé (Extrême-Nord) dispose désormais d’une unité de décorticage opérationnelle !

En fait, ceci est l’épilogue heureux d’une vielle affaire. L’une des doléances insistantes faites au PADFA il y a 2 ans par la coopérative après la livraison et en complément d’un magasin multifonctionnel, avait été justement celle d’une décortiqueuse solide et efficace pour que le groupe se lance formellement dans la transformation régulière du riz ; le PADFA a bien accédé à leur demande, et ils ont réceptionné la machine en novembre 2018.

On pourrait se demander : pourquoi ce délai de livraison, alors même que le Projet a cessé ses activités depuis belle lurette! En réalité le marché avait bel et bien été attribué à temps, mais la faute revient au prestataire : il a fallu de la perspicacité au Président Ahmadou Élie et à ses membres pour qu’après moult péripéties on tombe enfin d’accord sur la qualité du « matos ».

En plus, depuis lors et pour bien faire les choses, la coopérative a pris le temps de construire elle-même un local à côté du grand magasin que l’on sait, pour servir exclusivement d’unité de décorticage. L’événement annoncé concerne au final l’installation officielle dans ce bâtiment de la décortiqueuse, qui est désormais opérationnelle.

On peut dire que la coopérative de Vêlé vient ainsi de prendre un nouvel envol : en dehors de la semence de riz qui a fait sa réputation dans tout l’Extrême-Nord (et même jusqu’au Tchad voisin), elle va maintenant pouvoir produire et vendre du riz blanchi de consommation de qualité en quantité. Un bel exemple de diversification, pour une source supplémentaire de revenus. C’est vrai, il aura fallu du temps : mais mieux vaut tard que jamais !

Share.

About Author

Leave A Reply

themekiller.com