Le PADFA II n’est certes pas encore entré dans sa phase opérationnelle, mais on peut affirmer qu’il est d’ores et déjà sur les rails.

Le FIDA a en effet convenu d’anticiper les choses, en signant avec le Gouvernement un accord de préfinancement d’un certain nombre d’activités avant même que le Projet ne démarre effectivement, ce qui est programmé pour début 2020.

Pour la Coordonnatrice Nationale, cette démarche est parfaitement fondée : « L’objectif est de réduire les délais de démarrage, d’anticiper sur les résultats et d’être sur la brèche dès la première année. C’est un peu pour rectifier l’expérience du début du PADFA I, qui comme chacun sait a connu un retard de mise en œuvre effective des activités évalué à 24 mois »

Quelles sont les activités sélectionnées pour ce pré-démarrage ?  Il y a d’abord la constitution d’un fichier des prestataires de services, dont le processus est lancé depuis le 16 septembre 2019; il y a ensuite le recrutement du personnel complémentaire, la réalisation de certaines études de référence et de faisabilité des infrastructures, la préparation des premiers Comités de Pilotage et autres Programmes de Travail et Budget Annuels (PTBA) . Il y a enfin la préparation des ateliers de démarrage du Projet, tant au niveau national que des Régions, pour le lancement effectif du Projet.

Share.

About Author

Leave A Reply

themekiller.com