Lors de la visite du Conseil d’administration du FIDA au Cameroun, le PADFA a particulièrement été en ligne de mire. Cela a commencé dès l’entame même, à Douala, où le 22 juillet 2019 à l’Hôtel Sawa  les membres de la mission ont eu l’occasion de parcourir les stands d’exposition de certains producteurs accompagnés par le Projet. Ils se sont ainsi longuement attardés, entre autres, sur l’oignon de Mme Habiba (coopérative semencière oignon de Gazawa, Extrême-Nord), les semences de riz de Damna Albert (coopérative de Kismatari, Nord) ou encore le riz transformé de ‘’Père’’ Bongo (coopérative de Foumbot).

Mais le programme de la visite les a surtout amenés sur le terrain le 24 juillet, dans des coopératives de l’Ouest, sous la houlette de la MINDEL Mme Ananga Messina.

Première étape, Goundup par Koutaba. Tout a débuté par la visite du site de production du riz de la SOOCOPRIEK-CA, la coopérative locale, où les membres de la mission ont eu l’occasion d’apprécier, au vu des champs fraîchement plantés, la maîtrise des itinéraires techniques par les producteurs, ces  derniers ayant d’ailleurs été fort nombreux à les accompagner sur place. Ensuite, il y a eu une rencontre animée avec les membres de la coopérative, qui ont présenté à la mission, sur sa demande, les détails sur leur mode opératoire et d’organisation en matière de production, de transformation et de commercialisation du riz, avec un accent particulier sur les modalités d’inclusion des femmes et des jeunes. La SOOCOPRIEK a d’ailleurs profité de l’occasion pour souhaiter la poursuite du soutien du PADFA à leurs activités, en particulier sur l’aménagement de leur bas-fond nonobstant la dévolution de celui-ci à un autre Projet. Enfin, la mission a achevé son séjour à Goundup en appréciant les produits de la coopérative dans le magasin qui les a accueillis.

En début d’après-midi, cap sur Bandounga par Tonga, et à peu de chose près programme identique. D’abord la visite du site de production de Mboungeuh: la mission a pu y apprécier la mise en place des casiers rizicoles, avec en illustration des producteurs en plein travail de repiquage des plants de riz en direct, ainsi que des labourages en cours. S’en sont suivis des échanges avec les producteurs de la COOP-CA RITO: auprès d’eux les membres du Conseil d’administration se sont surtout informés en détail sur les types d’appui reçus du PADFA, et sur leur impact sur la productivité de la coopérative et sur leur niveau de vie.

De manière générale, en ce qui concerne le PADFA on peut estimer que cette visite des membres du Conseil d’administration du FIDA leur a permis de voir de près les actions du Projet, et de constater par eux-mêmes que le principal objectif du PADFA – lutter contre la pauvreté en milieu rural – a été en grande partie atteint dans la zone d’intervention parcourue. Ceci autorise naturellement à envisager l’avènement effectif du PADFA II sous les meilleures auspices.

 

 

 

 

Share.

About Author

Leave A Reply

themekiller.com