C’est le 16 novembre 2018 qu’a été lancée officiellement la mission de formulation du PADFA ll, lors d’un atelier qui a rassemblé fort grand monde dans la salle de réunion du MINADER à Yaoundé.

En fait, autour des Ministres EYEBE AYISSI et ANANGA MESSINA, toutes les parties prenantes à la mission ont répondu présent : consultants internationaux, FIDA, équipe interministérielle, représentants de projets analogues, et même responsables de certaines organisations paysannes.

Cette importante assistance a dû combler d’aise le MINADER qui l’en a remerciée avec insistance dans son mot d’ouverture, en souhaitant que les résultats de la mission soient à la hauteur des attentes du Gouvernement pour le PADFA ll : à savoir la conception d’un projet consolidant les acquis de la première phase, en tenant compte de ce que beaucoup reste à faire au regard notamment du fort potentiel et du volontarisme exprimés par les bénéficiaires mêmes du PADFA l.

S’agissant d’ailleurs de ces acquis M. Bernard HIEN, Directeur du Bureau Sous-Régional FIDA pour l’Afrique Centrale, les a d’ailleurs rappelés dans son intervention, justifiant par les réalisations du PADFA l’acceptation par le Fonds du principe d’une 2eme phase. Dans la foulée il a présenté les membres de l’équipe de la mission : tous consultants triés sur le volet et tout à fait compétents dans les domaines d’intérêt du PADFA newlook.

Présentations encore : la Coordonnatrice Nationale s’est chargée de « l’équipe nationale » de la mission, c’est-à-dire les membres de l’équipe interministérielle appelée à travailler avec les consultants internationaux.

Cependant, le véritable point d’orgue de ce lancement aura certainement été la présentation par M. Ahmadou OURY DIALLO, Coordonnateur Technique de la mission, de la Note Conceptuelle du PADFA II, document de référence qui détaille entre autres les justifications du Projet, ses différents contours, buts, résultats attendus, composantes, coûts et financements.

Précédant la clôture de l’atelier, et après une séance d’échanges et de questions-réponses entre les participants, Mme MARIGOH a fait le point sur l’état de la mise en œuvre du plan d’action de la période intérimaire.

Rendez-vous a été pris pour la cérémonie de restitution, prévue le 6 décembre 2018, toujours au MINADER.

Share.

About Author

Leave A Reply

themekiller.com