Quelle sera la configuration du PADFA ll, au regard des acquis et des leçons apprises de la phase l ? C’est pour répondre à cette question qu’une mission de formulation et de mise en œuvre se déroule du 12 novembre au 6 décembre 2018.

Elle est composée d’une équipe pluridisciplinaire de consultants indépendants, de personnel du FIDA et d’experts camerounais, constituant en pratique 8 groupes de travail autour des axes du Projet à venir : développement des cultures, appuis aux OP, ciblage, genre et leçons apprises, structuration des filières, Aménagements Hydro Agricoles, politiques et institutions, environnement.

La mission rencontrera les partenaires techniques au développement, les structures d’encadrement des OP et coopératives, des structures de formation agropastorales. Sans oublier les organisations de jeunes, les organisations à la base, les faîtières, des entreprises agropastorales existantes ainsi que le secteur privé.

Une descente sur le terrain est au programme, du 20 au 30 novembre : elle sera effectuée dans les régions du Nord, de l’Extrême-Nord et de l’Ouest qui ont été les zones d’intervention du PADFA l ; mais l’équipe séjournera aussi dans l’Est et le Centre, régions appelées à être intégrées dans la nouvelle phase. Il s’agira ici et là de rencontrer les futurs bénéficiaires et autres organisations pour des échanges directs.

A l’issue de la mission, ses principales conclusions feront l’objet d’un aide-mémoire consignant des propositions à discuter avec les autorités camerounaises lors d’une réunion de restitution le 30 novembre 2018 au MINADER.

En fin de compte, un rapport de formulation détaillé selon le format agréé FIDA sera élaboré et transmis au Gouvernement.

Share.

About Author

Leave A Reply

themekiller.com