De mémoire des populations de Mokong (arrondissement de Mokolo), un Ministre de la République n’avait jamais mis les pieds dans le village. C’est l’une des raisons de l’affluence monstre de ce 20 décembre : certainement, chaque habitant tenait à voir de ses propres yeux l’inédit ! M. Eyebe Ayissi ne s’est pourtant pas rendu ce jour-là dans ce grand village pour satisfaire la seule curiosité (légitime) des gens : il s’est agi de la réception officielle du magasin de stockage, de conservation et de commercialisation d’oignon de Mokong. La présence du Ministre était tout un symbole : le bassin de Boula-Mokong représente un des principaux pôles de production de l’oignon du Septentrion, sinon même du Cameroun.

 

En accueillant le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, le Maire de Mokolo flanqué à l’occasion de toute l’élite administrative et traditionnelle de la région, va d’ailleurs insister sur ce point, dans son mot de bienvenue et de gratitude pour ce déplacement inattendu du MINADER, tout en profitant de l’occasion pour solliciter des appuis supplémentaires du Gouvernement.

Le représentant des producteurs ne va pas déroger à cette ligne d’expression, en présentant au Ministre les remarquables performances de leur coopérative en matière de production d’oignon, l’apport inestimable du PADFA dans ce domaine et surtout, les problèmes de conservation que le magasin vient résoudre. Il va terminer lui aussi par des doléances : un forage, un Aménagement Hydro-Agricole et un autre magasin à Boula dans la même contrée.

La Coordonnatrice Nationale du PADFA va alors s’atteler à la présentation détaillée du bâtiment, avec des détails de fonctionnalité qui, manifestement, vont impressionner M. Eyebe Ayissi puisqu’il va applaudir cette intervention de Mme Marigoh à tout rompre.

Quand il va finalement prendre la parole, le Ministre va d’ailleurs chaleureusement féliciter la Coordonnatrice Nationale et le PADFA pour ses résultats sur le terrain, en prenant comme exemple le magasin, emblème selon lui de l’agriculture moderne que prône le Gouvernement, tenant compte de tous les aspects de la chaîne des valeurs des filières, ici la conservation et la commercialisation de l’oignon. Réagissant au doléances des bénéficiaires, il va les rassurer qu’elles seront prises en considération, et que tout sera mis en œuvre pour leur satisfaction.

Pour la fin de la cérémonie, M. Eyebe Ayissi va d’abord couper le ruban symbolique, puis dévoiler la plaque commémorative à l’entrée du bâtiment avant une visite des installations guidée par Mme Marigoh elle-même, et enfin remettre solennellement les clés du magasin au représentant des producteurs.

Share.

About Author

themekiller.com