COOPERMONDO, l’organisme italien avec lequel le PADFA avait signé un accord de partenariat axé sur les nouvelles approches en matière de développement des capacités des organisations de producteurs agricoles en septembre 2016, n’a pas attendu des lustres pour mener une activité concrète au profit du Projet : l’organisation de sessions de formation sur l’élaboration du plan d’affaire pour 9 coopératives des deux antennes du PADFA ( 6 pour Bamenda et 3 pour Maroua), après une première session de formation sur la chaîne des valeurs tenue à Yaoundé du 22 au 24 novembre.

L’idée même de ces sessions de formation résultait d’un diagnostic participatif établi par ces coopératives : une part importante de leurs difficultés en termes commerciaux était selon elles tributaire de leur problème avec la notion et la pratique du business plan. COOPERMONDO a proposé la solution : le renforcement des capacités de ces coopératives dans l’élaboration du plan d’affaire, pour en faciliter l’appropriation par les membres.

La formation pour l’antenne de Bamenda s’est déroulée respectivement le 6 décembre 2016 à Baigom par Bafoussam, et le 7 décembre à Obang par Bamenda, tandis que celle concernant l’antenne de Maroua a été organisée le 12 décembre à Djalingo, le 13 à Damdam et le 14 à Vele.

A raison de 15 membres par coopérative, on peut estimer à 140 le nombre de participants à ces sessions.

Les experts de COOPERMONDO, assistés à chaque fois par les Chefs de Composante commercialisation des antennes, en assuraient l’animation. Il s’est agi dans la pratique de définir à l’intention des cibles le concept même de plan d’affaire (les objectifs de la coopérative et les étapes pour les atteindre dans une période de temps précise) : « un document écrit qui décrit qui vous êtes, ce que vous voulez accomplir, où sera située votre entreprise, quand vous prévoyez entrer en activité et comment vous surmonterez les risques inhérents à votre entreprise pour toucher les revenus anticipés », selon la présentation simple de M. MAURO Napoli au participants de la session de Vele dans l’Extrême-Nord. Analyse de produit/marché, organisation de la coopérative, analyse économique et financière, étude des variables etc. : ces concepts ont tous été vulgarisés à leur intention ; ils auront par ailleurs la possibilité de les mieux appréhender lors des travaux de groupe planchant sur l’un ou l’autre aspect d’un business plan, sous-forme d’exercices pratiques, en quasi situation de travail.

A la fin de chaque session de formation les membres des coopératives ont d’ailleurs établi un plan d’action pour élaborer leur business plan. Plan d’action qui sera en fin de compte suivi par les responsables de la coopérative, les techniciens spécialisés en production concernés et le Chef d’antenne lui-même, suivant un chronogramme bien établi.

Share.

About Author

Leave A Reply

themekiller.com