Augmenter la production du riz et de l’oignon de 25% au Cameroun, c’est l’objectif du Projet d’Appui au Développement des Filières agricoles (PADFA). Cet a ce titre dans les régions du Nord-Ouest et de l’Ouest un programme semencier a été mis en place sous l’encadrement technique de l’Institut de recherche agronomique. Les 07 organisations paysannes, dont une composée à majorité de femmes, formées pour assurer la fonction de producteurs semenciers au sein de leurs coopératives, les rendements obtenus sont hautement remarquable : rendement NERICA L-56 produit: 3,5 T/Ha et Rendement NERICA 3 et NERICA 8 produit : 3,6 Tonne/Ha.

’appui du PADFA à la production des semences de riz dans l’antenne de Bamenda a permis des changements notables dans la pratique de l’activité de production et sur les rendements obtenus :

  • Renforcement des capacités technique de production des producteurs de semences :

Les producteurs semenciers ainsi que les TS production et les Chefs de poste agricole ont reçu des formations concernant la production des semences de riz ; La formation de ces trois types d’acteurs a permis un premier contact et a favoris » un travail en synergie. Cette approche prépare la pérennisation de l’activité car les cadres du MINADER sont permanemment sur le terrain et continueront leur appui aux semenciers après le projet.

Un suivi régulier des semenciers en champs est effectué par l’IRAD permettant d’accroitre les potentialités techniques des semenciers.

  • Renforcement des capacités en défense des cultures

Les semenciers sont de plus en plus capables de diagnostiquer les maladies communes qui attaquent les plants de riz et de lutter contre celles-ci grâce aux méthodes appropriées suite à l’intervention des personnes ressources de l’IRAD (entomologiste et phytopathologiste).

  • Production semencière comme activité génératrice de revenu

Les producteurs semenciers ont reçu un appui en semence améliorées, engrais, pesticides, pulvérisateurs, bottes, etc. constituant ainsi un fond de roulement pour l’activité de production semencière. Grâce à la vente de leur production, ils sont capables de réaliser l’activité avec leur propre financement et le PADFA joue son rôle de suivi, formation et accompagnement.

  • Accroissement des rendements

Selon les producteurs semenciers du Nord-Ouest, la production semencière est passée de 1,5 Tonne/Ha à 3,5 Tonnes

/Ha après les appuis du PADFA. Ceci est intimement lié non seulement à la variété NERICA à haut rendement mais aussi à l’encadrement, autres appuis du projet et à la réceptivité des producteurs.

  • Disponibilité de semence dans la zone d’intervention

La formation en développement organisationnel a permis une bonne planification des activités des semenciers en rapport avec le calendrier agricole (approvisionnement des semences auprès de l’IRAD, mise en place de la pépinière, transplantation et suivi des récoltes).

La production semencière a permis de rendre disponibles les semences dans la zone d’intervention. 

Share.

About Author

Leave A Reply

themekiller.com